jeudi, juin 13, 2024

La Lettre Comb Lab : Comb Lab … Résilience

Aucune organisation de gouvernance politique ou économique, d’envergure mondiale, n’a avéré sa capacité à relever les défis posés par les bouleversements environnementaux d’ampleur planétaire. Dès qu’une échéance électorale approche, amendements et exemptions sectorielles affaiblissent les dispositions visant la réduction des pollutions. A quoi s’ajoutent les reports d’applications des textes législatifs nationaux et continentaux ciblant la décarbonation. Déni des réalités ; Anéantissent des attentes …

La difficulté des grands acteurs économiques et politiques nationaux et internationaux à sortir du passé pour gérer convenablement le présent, hypothèque l’organisation ordonnée du futur qui nous préoccupe tous. Ce défaut de compétence (impéritie) des gouvernants assombrit l’avenir et détériore mécaniquement les possibilités d’exercice des libertés et droits fondamentaux. L’exercice démocratique en sort altéré au moment même où tout le monde doit prendre part à la transition et contribuer à la résilience des territoires.

Dans sa leçon inaugurale au Collège de France, Didier Fassin1 substitue ‘’situation critique’’ à ‘’situation de crise’’ pour qualifier la convergence des conjonctures inquiétantes. En 2017 déjà, Jean Vioulac écrivait : « Notre époque est celle d’une phase critique atteinte par l’humanité dans son Histoire. Penser cette criticité est une tâche. »2 Une fois cela posé, comment s’y prendre ?

Notre ligne de fuite pour outrepasser les impérities critiquées plus haut, s’appelle transversalité. Depuis sa création, Comb Lab articule expérience terrain, sciences du vivant, sciences sociales avec les différentes échelles géographiques et administratives, activant ainsi la systémie : climat, alimentation, biodiversité, santé, énergie, mobilité, … Cette dynamique met qui que ce soit en contact immédiat avec les enjeux actuels et provoque la mise en mouvement.

Pour tisser plus efficacement encore transversalité, pragmatisme systémique et les partenariats société civile / pouvoirs locaux, nous créons une nouvelle entité : Comb Lab Résilience. Objet social : développer et porter l’ingénierie de résilience territoriale sous toutes ses formes, particulièrement en :

  • intégrant l’économie sociale et solidaire (ESS),
  • devenant organisme de formation,
  • délivrant des formations diplômantes,
  • obtenant le label Économie sociale et solidaire (ESUS) après trois exercices comptables.

Ouverte aux personnes morales, aux personnes physiques et aux établissements publics, Comb Lab Résilience prépare, outre différentes actions d’accompagnement du changement, trois grands chantiers pour 2024 :

  1. Un forum permanent de l’alimentation en Combrailles. Cette initiative donne lieu à un important partenariat avec l’Établissement public Syndicat Mixte d’Aménagement de de Développement des Combrailles (SMADC) qui pilote l’un des trois programmes alimentaires territoriaux (PAT) du département.
  1. Un centre expérimental d’agroécologie avec une partie recherche portant sur les méthodes agricoles adaptées aux évolutions du climat, de la biodiversité et des sols, une partie production maraichère et enfin, l’exploration d’un nouvel équilibre économique des fermes pour prendre en compte le retour de la main d’œuvre. En effet, l’augmentation continue de la part relative des énergies carbonées dans les coûts d’exploitation annonce, à relativement court terme, l’augmentation du nombre de personnes travaillant dans les fermes. Nous reviendrons dans une prochaine lettre sur cette question.
  1. Le renforcement du programme bocage lancé en mars 2023. Ralenti conjoncturellement en cette fin d’année 2023, il bénéficiera d’une relance en 2024.

Élargissant nos partenariats à des organisations de la société civile et vers les pouvoirs locaux, nous continuons d’avancer en transversalité pour servir l’approche pragmatique systémique. Cela reste, à nos yeux, la meilleure façon de développer la pensée critique, donc d’entretenir les compétences de chacun à délibérer et, au bout du compte, à contribuer au maintien de la démocratie locale en situation critique.

1 https://www.youtube.com/watch?v=ulpCDnZqnZI — Repère : 22’11’’

2 Pour mémoire : Jean Vioulac Approche de la criticité, Philosophie, capitalisme, technologie Puf 2017.

Une réflexion sur “La Lettre Comb Lab : Comb Lab … Résilience

  • Bravo pour ce développement ESS
    J’y vois de prochaines alliances avec L’association HP&T et la prochaine Scic Green Artense
    pour revigorer les forces de la ruralité .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *