jeudi, juin 13, 2024

La lettre COMB LAB : Agir ensemble pour la résilience territoriale

Lectrices et lecteurs de notre lettre mensuelle, vous avez probablement gardé en tête l’illustration délicieusement rétro qui accompagnait la lettre du mois de janvier de cette année-ci. Le colleur d’affiches placardait l’interpellation : « Demandez le programme ! » A présent, le programme non seulement est disponible mais bel et bien en cours de réalisation. Le moment est donc venu de le proclamer largement. 

Mars —> Comb Lab & Greffe ont animé trois soirées conférences-débats sur la réduction de la biodiversité, l’évolution des conditions climatiques, plaçant ces phénomènes en perspective avec la nutrition humaine et animale. 

Avril —> Mise en place du programme Bocage en Combrailles. Le bocage constitue l’une des voies essentielles pour le maintien de la biodiversité. Or, la sécheresse assombrit sérieusement le devenir de plusieurs essences d’arbres occupant de larges espaces en Combrailles. Aussi, avec Greffe, Combrailles Durables, Mission haies et le Conservatoire des espaces naturels d’Auvergne, nous avons démarré un programme de plantation d’arbres et de haies en concertation avec des agriculteurs et des collectivités. 

Mai —> Comb Lab et la marque Combrailles 2051 créée ensemble avec le Greffe, ont tenu un stand lors du Festival des possibles organisé par la Communauté de communes Combrailles, Sioule et Morge le 7 mai. La réussite de ce Festival des possibles a permis la création du Club climat ; Comb Lab s’y est immédiatement inscrit. 

Mai —> Avec le Greffe et la Mairie de Saint-Éloy-les-Mines, nous avons tenu le 13 du mois une soirée conférence-débat. Occasion pour les personnes n’ayant pu se rendre disponibles lors de celles de mars dernier de bénéficier de la richesse des apports des membres du Greffe. 

Août septembre —> La Mairie de Saint-Éloy-les-Mines et Comb Lab organisent une grande « Journée Agora » composée de conférences, ateliers pour grands et petits, concert final… 

Cette journée vise à fédérer autant que possible la population et les acteurs de la collectivité pour coconstruire la résilience locale. Le dynamisme des actions et ateliers qui, tout au long de l’année prolongeront cette journée, permettront d’évaluer la réussite de cette manifestation. La date doit être décidée très prochainement et sera communiquée par mail et sur le site COMB LAB.

Septembre —> Comme chaque année, Comb Lab et Combrailles 2051 participeront à la foire Bio sise à Saint-Gervais-d’Auvergne. 

Septembre – octobre —> Comb Lab met sur pied des actions ouvertes à tous dans chacune des trois communautés de communes des Combrailles à l’occasion des semaines européennes du développement durable

Octobre – Novembre —> En coopération avec nos partenaires habituels et aussi avec la Communauté de communes Combrailles Sioule et Morge et, en synergie avec la Commune de Saint-Éloy-les-Mines, nous déploierons les ateliers issus des conférences-débats du premier semestre et de la Journée Agora du 23 juillet. Nous contribuerons au Club climat. 

Décembre —> Les 8 & 9 de ce mois auront lieu les journées nationales du développement durable à l’initiative de la Plate-forme 21 sise à Clermont-Ferrand. Comb Lab est partenaire actif de cette manifestation et mobilise des acteurs du territoire des Combrailles. 

Ces actions, en cours ou programmées d’ici à la fin de l’année, sont toutes, sans exception, organisées dans le cadre de nos partenariats au long cours. De nombreux arguments étayent cette démarche. Retenons parmi ceux-ci, les trois arguments les plus déterminants pour agir en commun.

  1. Le niveau des défis du siècle est suffisamment élevé pour que nul n’imagine tenir à lui seul une voie de résilience. 
  2. La biodiversité permet le maintien des grands cycles naturels dont nous sommes totalement dépendants or, cette biodiversité subit un sévère reflux. Dans biodiversité il y a notamment ‘’diversité’’. D’où l’impérieuse nécessité de diversifier les approches pour atténuer ce reflux et en limiter les conséquences. 
  3. Notre alimentation quotidienne est dépendante et garante de la biodiversité. Dépendante car ce qui arrive dans notre assiette est issu de processus complexes à partir de la conjonction de l’eau de pluie touchant le sol avec la photosynthèse. Garante car, sans apport énergétique suffisant pour nos métabolismes, impossible de penser l’atténuation du reflux de la biodiversité, impossible aussi de mettre en œuvre des actions pertinentes. 

C’est donc, eu égard aux intrications de ces phénomènes complexes que Comb Lab avec ses partenaires, déploie tout au long de l’année en cours le programme résumé plus haut. 

Pour conclure, notons que tous nos partenaires et nous-mêmes, par-delà nos complémentarités, partageons une même philosophie fondamentale : 

Œuvrer à la résilience territoriale à laquelle tous et chacun aspirons n’émergera que si 

experts, élus locaux, associations, citoyennes et citoyens la coconstruisent !